Bilan du plan France Relance en Haute-Saône

 
France Relance

Pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise de la Covid-19, le gouvernement a mis en place le plan France relance. 100 milliards d’euros seront mobilisés pour sauver l’emploi et préparer la société de demain.

Ce plan comporte trois axes principaux :

  • la transition écologique ;
  • la souveraineté et compétitivité économique ;
  • la cohésion (sociale et territoriale).

Lien vers le site officiel : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance

Après l’annonce du plan de relance, dès le mois de septembre 2020, les services ont bâti un plan d’action afin d’assurer la déclinaison locale France Relance, et d’accompagner au mieux les acteurs et porteurs de projets.
Dans un premier temps, des comités de pilotages ainsi de que des réunions "soutien à l'économie et plan de relance" ont été régulièrement organisées auprès des services et des acteurs locaux. Ces réunions étaient l'occasion de rappeler les critères d’éligibilités, les modalités et les échéances des dispositifs en cours. A la demande des invités, ces réunions se sont d'abord distendues puis interrompues.
relance ciblés, envoyés par mail, et réaliser de courtes vidéos sur les dispositifs, diffusées sur les réseaux sociaux de la préfecture. Les visites du corps préfectoral auprès des lauréats ont également permis de valoriser le plan.

Le déploiement de France Relance en Haute-Saône se traduit par des résultats concrets et la Haute-Saône tire pleinement parti de toutes ces mesures puisqu’au total, elle a bénéficié de 107 M €et ce, au profit des particuliers, des collectivités et des entreprises.

France Relance au bénéfice des particuliers

Les dispositifs relatifs à l’emploi ont permis dans un premier temps de préserver les emplois en période de crise sanitaire (notamment via l’activité partielle). Ils ont servi de catalyseur, particulièrement pour l’emploi des jeunes. A ce titre, le plan #1jeune1solution s’est massivement déployé en Haute-Saône avec plus de 18 millions d’euros d’aide à l’embauche ou à la formation.

France Relance vise également à soutenir les investissements des particuliers en faveur de la transition écologique. La constante augmentation du nombre de dossiers MaPrimeRénov (14 millions d’euros versés auprès de 3400 bénéficiaires), bonus écologiques et primes à la conversion (270 680 €) montre l’intérêt porté par les Haut-Saônois à ces dispositifs. Ils ont l’avantage de réduire l’empreinte carbone des logements et du parc automobile, tout en réalisant des investissements permettant de réduire les charges des ménages et d’augmenter leur confort de vie.

En outre la suppression de la taxe d’habitation a bénéficié à 90 960 foyers.

France Relance en faveur des collectivités

Les collectivités locales sont au cœur de la relance : quand une collectivité développe ses services publics, rénove son patrimoine ou lance de nouveaux équipements, elle fait vivre les entreprises
locales et répond aux besoins de la population.

Les dotations de soutien à l’investissement local exceptionnelles et de rénovation énergétique ont permis de soutenir en 2020 et 2021 au total 62 projets pour 6,5 M  de subvention. D’autre part, laDSID a soutenu 6 projets pour 1,6 M € (majoritairement de rénovation de collèges).

315 355 € ont été versés à 37 collectivités pour assurer la continuité pédagogique numérique.

Enfin, le plan France Relance a permi d’embaucher et former 25 conseillers numériques à l’échelle de notre département (1 par EPCI, 4 en association et 1 coordinateur), afin de lutter contre la fracture numérique en proposant des formations et des ateliers.

France Relance pour relancer l’économie

Renforcer la compétitivité française, opérer une reconquête industrielle des territoires, sécuriser les approvisionnements critiques, soutenir la numérisation des petites entreprises et des moyens de production, tels sont les objectifs des différents dispositifs du volet compétitivité du plan France Relance.

Au total, 615 entreprises de Haute-Saône ont bénéficié de dispositifs de Relance (de 500 € pour le chèque France Num, à 1,4 M € pour la production d’auto injecteurs sans aiguille).

Quatre dispositifs ont particulièrement été fortement mobilisés dans notre département.

  • Le guichet Industrie du futur a permis à 55 entreprises industrielles d’investir dans du matériel plus performant pour plus de 7,5 M €.
  • La prime à la conversion des agroéquipements a permis à 88 exploitants agricoles d’investir dans des machines agricoles plus efficaces (1,3 M€).
  • Par ailleurs, 438 TPE ont été accompagnées dans la définition de leur stratégie digitale, afin d’accroître leur visibilité, développer leur possibilité de vente en ligne ou encore numériser leur système de gestion.
  • L’enveloppe destinée au fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires a atteint 6,7M € en Haute-Saône, au bénéfice de 12 projets d’entreprises.

En outre, la baisse des impôts de production auprès de 2096 entreprises représente 23,5 M€.

Enfin, le dispositif France Num, au travers d’accompagnements réalisés par la CCIChambres de commerce et d'industrie et la CMA, permet de sensibiliser les petites entreprises à l’intérêt de s’engager dans un processus de digitalisation en leur apportant des solutions sur les besoins concrets (création de site web, numérisation de leur processus de gestion, gestion de stocks et de commandes, etc).

Soutien aux associations

12 projets en faveur de la biodiversité sont soutenus pour un montant total de 430 000 euros.

3 associations de protection animale ont été soutenues pour un montant de 67 988 €.

Des aides en faveur d’une alimentation locale et solidaire ont également permis de faire émerger plusieurs initiatives (paniers fraîcheur, laboratoire de fermentation ou encore ateliers de cuisine à base de produits locaux) portées par 4 associations pour un montant total de

62 700 €.

D’autre part, 15 structures portant des projets d’insertion par l’activité économique ont été soutenues pour un montant global de 846 364 €.

Conclusion : Le plan France Relance touche à sa fin, malgré tout, les efforts se poursuivent en Haute-Saône, autour du PIA4 et France 2030. Une veille des dispositifs est effectuée et l’information est régulièrement relayée aux acteurs locaux.

La préfecture a organisé le 30 septembre 2022, au parc des expositions de Vesoul, une rencontre permettant aux acteurs industriels de mieux comprendre ces nouveaux dispositifs. Les services instructeurs présents (DREETS, BPI France, ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, Conseil régional, CCIChambres de commerce et d'industrie) ont pu expliquer les critères et modalités de dépôt. Les échanges qui s’en sont suivis ont permis de nouer contact. Pour autant, les entreprises de notre département rural, éloignées des pôles de recherche semblent moins réceptives à ces nouveaux appels à projets.

 

Actualités