L’État renforce l’accompagnement des jeunes vers l’emploi

 
 
L’État renforce l’accompagnement des jeunes vers l’emploi

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a présidé ce jeudi 26 novembre un comité départemental de suivi du plan #1jeune1solution.

Cette instance assure la coordination de tous les acteurs engagés dans la politique de l’emploi sur le territoire. Elle réunit les services de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, l’Éducation Nationale, Pôle Emploi, les partenaires institutionnels (département, région, chambres consulaires) et les missions locales.

La réunion a été consacrée aux mesures en faveur de l’emploi des jeunes et à leur déclinaison en Haute-Saône. La crise sanitaire et les difficultés économiques touchent en effet particulièrement les moins de 25 ans. Au troisième trimestre 2020, 1680 jeunes de moins de 25 ans sont sans emploi dans le département soit une augmentation de 3,7 % sur un an. Ils représentent ainsi 15,5 % des personnes sans emploi. D’après l’enquête de l’emploi de l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques, en Haute-Saône, 6790 jeunes de 16 à 29 ans sont en situation de chômage ou d’inactivité, dont 4458 jeunes âgés de 16 à 25 ans.

Le plan 1 jeune, 1 solution

Le 23 juillet 2020, le gouvernement a présenté le plan « 1 jeune, 1 solution », doté d’une enveloppe de 6,7 milliards d’euros, avec des mesures pour accompagner les jeunes de 16-25 ans au sortir de la crise de la Covid-19, ce qui correspond à un triplement des moyens consacrés aux jeunes. Ce plan pour les jeunes traduit un engagement fort rappelé lors de la conférence de presse du premier ministre ce jeudi 26 novembre : le Gouvernement ne laissera aucun jeune sans solution, en proposant une réponse adaptée à chaque situation.

L’ambition de ce plan est de permettre aux 750 000 jeunes arrivant sur le marché du travail en 2020 de trouver une solution vers l’emploi et de renforcer les dispositifs d’aide au bénéfice de ceux qui sont sans activité et sans formation. L’action de l’État est guidée par 3 priorités :

Encourager les entreprises à embaucher (primes à l’embauche, aides aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation, création de 100 000 missions de service civique) ;

Augmenter le nombre de formations et orienter les jeunes vers les métiers d’avenir (secteur du soin, formations numériques, parcours individualisés, création de 26 500 places supplémentaires pour favoriser la poursuite d’études vers des formations dans l’enseignement supérieur et en CAP) ;

Accompagner les jeunes éloignés de l’emploi en construisant des parcours d’insertion sur mesure (notamment doublement de la Garantie Jeunes pour atteindre 150 000 possibilités d’accompagnement).

Des actions déjà bien engagées dans le département

En Haute-Saône, les acteurs de l’emploi sont fortement mobilisés pour déployer les mesures du plan et accompagner les jeunes du département vers l’emploi. En lien constant avec les entreprises, les services de Pôle Emploi, de la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi, les Missions locales et les chambres consulaires ont à la fois mené des actions pour faire connaître les avantages du panel d’offres du plan #1jeune1solution et pour les mettre en relation avec des jeunes correspondant à leurs besoins. Les services de la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi ont notamment présenté ce plan aux acteurs locaux lors de deux réunions sur les bassins Lure-Luxeuil-Héricourt et Vesoul-Gray, les 19 et 25 novembre dernier.

Concernant l’apprentissage, un salon en ligne « Osez l’apprentissage » a été organisé par Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté du 7 au 28 septembre 2020. Au total, 61 offres de formation par alternance ont été proposées et 763 candidats ont visité le salon.

On compte ainsi déjà :

- Des aides à l’embauche validées pour 154 jeunes

- 117 apprentis bénéficiaires de la prime à l’apprentissage

- 93 jeunes entrés en emplois aidés

- 402 jeunes bénéficiant de la garantie jeunes en 2020 (contrat est signé entre un jeune et une mission locale accompagné d'une aide financière)

- 15 emplois francs sur un objectif de 20

- 80 missions de service civique agréées

- 3168 jeunes suivis par les missions locales en 2020.

> 2020 11 25 Emploi - L’État renforce l’accompagnement des jeunes vers l’emploi - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb