Actualités

Attaques de troupeaux en Haute-Saône : Fabienne Balussou a réuni ce mardi 19 janvier le comité départemental « loup »

 
 
Attaques de troupeaux : la préfète a réuni ce mardi 19 janvier le comité départemental « loup »

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni ce mardi 19 janvier les membres du comité loup, en vidéo-conférence.

Cette réunion a permis de faire un point exhaustif de la situation du département où, depuis le 7 janvier, 8 attaques ont conduit à constater 74 ovins tués, 6 disparus et 8 blessés dans le Nord-ouest du département.

Le comité loup a été l’occasion d’évoquer cette situation avec l’ensemble des représentants du monde agricole , les associations de protection de la nature et en présence des services de l’État.

Tous les élevages attaqués ont reçu dans la journée la visite des experts de l’OFB pour constater les dommages et recueillir tout indice permettant la détermination de l’animal à l’origine de ces dégâts.

À ce jour 3 constats de dommage ont été validés par la DDT et les courriers d’indemnisation vont être proposés aux éleveurs dans la foulée.

En outre, les services de l’État étudient avec les éleveurs victimes de ces attaques les mesures de protection et, le cas échéant, d’effarouchement susceptibles d’être mises en œuvre sans délai. Un premier lot de clôtures électrifiées a ainsi d’ores et déjà été mis à disposition. Enfin, parmi les éleveurs ayant subi des attaques, ceux qui auront pris des mesures de protection pourront demander, après un diagnostic établi par la DDT, à être autorisés à réaliser des tirs de défense.

Le Préfet coordinateur du plan Loup (Jean-Paul CELET) qui participait à ce comité loup, a pu rappeler à cette occasion les fondements du plan loup 2018-2023 :

- garantir le maintien de l’espèce protégée loup (voir plus loin) au-dessus du seuil de viabilité estimé à 500 individus pour la France avec une population actuellement estimée à 580 individus.

- réduire la prédation en améliorant la protection des troupeaux et en développant une réponse graduée aux attaques en particulier dans les zones de plaine.

Le comité départemental « Loup » a également pu rendre un avis favorable sur le projet de classement des communes du département élargissant l’accès aux financements pour la protection des troupeaux contre la prédation par le loup. Les attaques récentes ont ainsi pu être prises en compte dans le projet de classement et ce sont ainsi 61 nouvelles communes, classées en « cercle 2 » qui pourront bénéficier dès 2021 d’un accès élargi aux aides de l'opération de protection de l'environnement dans les espaces ruraux portant sur la protection des troupeaux contre la prédation dit "OPEDER".

Madame la préfète se rendra demain mercredi 20 janvier sur le site d’une des récentes attaques pour échanger avec les éleveurs ayant subi des pertes.

Il est rappelé que le loup est une espèce strictement protégée en France comme en Europe. Toutes les informations sur la situation du loup en France, son évolution, ses impacts sur les troupeaux, les mesures du plan loup sont disponibles sur les sites http://www.loupfrance.fr/ et http://www.loup.developpementdurable.gouv.fr/ .

Il reste conseillé aux éleveurs de continuer d’exercer une surveillance accrue et de maintenir leurs troupeaux en bergeries ou à défaut à proximité des sièges d’exploitation.

La Direction Départementale des Territoires (03.63.37.92.00 – ddt-bfc@haute-saone.gouv.fr ) et le service départemental de l’OFB (03.84.76.17.00 – sd70@ofb.gouv.f r – numéro accessible 7j/7) doivent être contactés immédiatement en cas de dommage sur troupeau ou de collecte d’indices de présence.

> 2021 01 19 CP Attaques de troupeaux en Haute-Saône - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb