Actualités

Attaques de troupeaux en Haute-Saône

 
 
Attaques de troupeaux en Haute-Saône

Depuis le 7 janvier, quatre attaques de troupeaux d’ovins par ungrand canidé ont eu lieu en Haute-Saône (à Arbecey le 7 janvier, Breurey-les-Faverney le 8 janvier, Fleurey-les-Faverney le 12 janvier et, ce vendredi 15 janvier, à Gevigney-Mercey).

Ces attaques ont conduit à la perte de 54 ovins et 2 ont été blessés. Les constats établis par les agents de l’Office français de la Biodiversité (OFB) pour les trois premières attaques conduisent à ne pas écarter la responsabilité du loup, compte tenu des caractéristiques de la prédation et des traces laissées par l’animal.Ces conclusions, qui pourront être renforcées par d’autres observations de terrain, ont permis d’engager le processus d’indemnisation des pertes subies par les éleveurs concernés.

Les services de l’État sont mobilisés pour étudier avec les éleveurs et leurs représentants les mesures de protection et, le cas échéant, d’effarouchement susceptibles d’être mises en œuvre rapidement.

Mardi prochain, Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a décidé de réunir les membres du comité départemental « Loup », rassemblant les services de l’État concernés, les représentants de la profession agricole, des associations d’élus et de protection de la nature, afin de faire un point sur la situation.

Il est rappelé que le loup est une espèce strictement protégée en France comme en Europe.

Il reste conseillé aux éleveurs d’exercer une surveillance accrue et de rentrer leurs troupeaux en bergeries. La Direction Départementale des Territoires(03.63.37.92.00 – ddt-bfc@haute-saone.gouv.fr ) et le service départemental de l’OFB (03.84.76.17.00 – sd70@ofb.gouv.fr doivent être contactés en cas de dommage sur troupeau ou de collecte d’indices de présence.

> 2021 01 15 CP Attaques de troupeaux en Haute-Saône - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb