Communiqués de presse

Stratégie locale de déconfinement

> Voir l'article

Actualité coronavirus - Relâchement constaté dans l’applicaton des consignes de déplacement

 
 
Actualité coronavirus - Relâchement constaté dans l’applicaton des consignes de déplacement

Depuis la mise en œuvre du confinement et l’annonce de sa prolongation jusqu’au 15 avril prochain, des contrôles sont réalisés chaque jour par les forces de sécurité intérieure sur l’ensemble du département. Ces contrôles révèlent, notamment depuis vendredi, un relâchement des comportements qui ne peut être toléré à un moment où le département connaît effectivement une circulation très active du virus, avec une augmentation significative du nombre de cas graves pris en charge au groupe hospitalier 70.

Les mesures de confinement ont pour objectif premier de freiner la propagation du virus et ainsi de limiter l’afflux des patients présentant une forme grave de la maladie au centre hospitalier de Vesoul, à un moment où le service de réanimation est sous tension.

La préfète de Haute-Saône en appelle à la responsabilité de chacun pour se mobiliser en soutien des personnels soignants en respectant le confinement, seul moyen véritablement efficace de limiter la prolifération du covid-19. De nombreuses personnes portent des masques lors de leur sortie quotidienne et pensent ainsi être, à tort, protégées. Le port du masque, qui reste prioritairement réservé aux personnels soignants en contact direct avec les patients malades, s’accompagne d’un mode d’emploi précis, avec une manipulation spécifique et des durées d’usage adaptées.

Pour l’ensemble des citoyens, ce sont les mesures barrières et le confinement qui sont véritablement efficaces pour limiter la propagation du virus.

Ces mesures doivent absolument être pleinement respectées. La protection sanitaire des Hauts-Saônois passe par une prise de conscience qu’il faut :

- Rester chez soi quand son organisation de travail le permet ;

- Concentrer ses courses plutôt que de sortir plusieurs fois dans la même journée ;

- Ne pas faire de sortie en famille ;

- Ne pas s’éloigner de chez soi y compris dans sa recherche d’achat de produits de première nécessité.

Pour rappel, l’absence de présentation d’un justificatif pour un déplacement entraîne 135 euros d’amende forfaitaire, majorée à 375 euros si elle n’est pas payée dans les 45 jours. En cas de récidive, à compter de ce dimanche 29 mars 2020, l’amende sera de 200 euros au titre d’une contravention de 5ème classe, pouvant être majorée à 450 euros si elle n’est pas payée dans les 45 jours. Si 4 violations sont relevées dans les 30 jours, le comportement est passible d’un délit punissable de 6 mois de prison et de 3750 euros d’amende.

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 sont sur le site : htps://www.gouvernement.fr/info-coronavirus Numéro vert national accessible 24h/24 au : 0800 130 000 (appel gratuit).

Pour télécharger le communiqué de presse :

> CP_ COVID_respect du confinement 29-03-2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

 
 

A lire également :