Service Public de l'Emploi Départemental de la Haute-Saône du 25 avril

 
 

Ziad KHOURY, Préfet de la Haute-Saône, a présidé le Service Public de l’Emploi Départemental de la Haute-Saône le 25 avril à la préfecture.

1) Marché du travail

Un point a été fait sur la situation du marché du travail, qui est bien orienté :

- diminution du chômage partiel (30 960 heures consommées en 2018 contre 36 420 en 2017 et 52 501 en 2016) ;

- baisse des licenciements économiques hors plan social (225 en 2018 contre 235 en 2017) ;

- diminution d’un tiers fin 2018 du nombre d’ouvertures de procédures pour défaillances d’entreprises, représentant une baisse d’une moitié des emplois ainsi menacés ;

- taux de chômage en Haute-Saône inférieur à la moyenne nationale et en baisse fin 2018 (7,9 % contre 8,5 % pour la France métropolitaine). Un point de préoccupation reste l’évolution du taux de chômage des jeunes hommes de moins de 25 ans, en hausse de 2,5 % sur 2018 alors que les autres catégories baissent.

2) Besoins en main d’oeuvre

- 21,5 % des établissements du secteur privé prévoient de recruter en 2019 (20,2 % en 2018) ;

- cette hausse des projets de recrutement concerne pour moitié des contrats en CDI, sans nécessité toujours de formation élevée puisque le premier métier le plus recherché concerne des ouvriers non qualifiés de l’emballage et de la manutention ;

- il existe donc encore des difficultés sérieuses de recrutement, en premier lieu du fait d’une pénurie de candidats ou de candidats au profil inadéquat.

3) Projets d’implantation sur Vesoul de G Manufacture et de la Manufacture du Lac Le plan d’action destiné à accompagner l’effort de recrutement de ces deux entreprises se déroule bien, sous le pilotage de Pôle Emploi : 15 sessions d’information ont eu lieu (avec en moyenne 50 participants à chaque fois) ; 168 mises en relation ont été effectuées avec les entreprises ; 48 stagiaires ont ensuite
été formés, dont 28 ont déjà signés un contrat de travail (en général en CDI).

Il s’agit donc d’opérations réussies pour toutes les parties prenantes et qui se poursuivent, avec sans doute des perspectives moins aisées à l’avenir du fait du vivier à mobiliser.

4) Emploi des personnes handicapées

Le préfet a souhaité qu’un focus soit effectué sur cet enjeu, dans ses différents aspects, afin de lever les obstacles au recrutement des personnes handicapées (accompagnement dans l’accès à la formation et à l’emploi, implication des employeurs).
Une difficulté particulière concerne la surreprésentation des personnes de plus de 50 ans et le niveau de formation moins élevé que la moyenne des autres demandeurs d’emploi.

Cap Emploi occupe un rôle important en accompagnant 850 situations en Haute-Saône, avec 568 contrats de travail signés en 2018 (placements réalisés par Cap Emploi).

5) Apprentissage

- la hausse de l’apprentissage se confirme, elle est de 6 % en 2018 en Haute-Saône, dans le secteur privé (1 085 apprentis, contre 1 029 en 2017).

- les contrats d’apprentissage enregistrés par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat sont passés de 531 en 2017 à 573 en 2018 (+ 8%).
- les récentes réformes législatives destinées à simplifier et encourager l’apprentissage devraient conforter cette tendance positive.

Télécharger le communiqué de presse :

> 2019.04.25_SPED - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb