L'éthylotest anti-démarrage (EAD) : une alternative à la suspension du permis de conduire

 

Dispositif lancé le 25 mars 2019 en Haute-Saône, l’éthylotest anti-démarrage (EAD) constitue une alternative à la suspension du permis de conduire en permettant de lutter contre les accidents liés à la conduite sous influence de l’alcool (décret n° 2018-795 du 17 septembre 2018).

Le préfet a la possibilité, après le contrôle d’un conducteur conduisant sous l'emprise de l'alcool, de l’autoriser à ne conduire que des véhicules équipés d’un éthylotest anti-démarrage (EAD) et ce, pour une durée pouvant aller jusqu’à 6 mois.
Les conducteurs concernés pourront conduire un véhicule à la condition qu’il soit équipé d’un EAD durant le temps de la mesure.

L’EAD est un dispositif qui fait l’objet d’une homologation. Il doit être mis en place dans le véhicule du conducteur concerné par la mesure par un installateur agréé par la préfecture.

Pour connaître les installateurs de dispositifs d’anti-démarrage par éthylotest électronique agréés dans le département de Haute-Saône, consultez la liste ci-dessous :

> Liste des installateurs EAD - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

Les professionnels de l'automobile qui souhaitent installer des EAD doivent disposer de l'attestation délivrée par l’Union technique de l’automobile et du cycle (UTAC) et obtenir l'agrément de la Préfecture.

Pour déposer votre dossier de demande d'agrément à la préfecture, téléchargez le formulaire ci-dessous :

> Demande d’agrément des installateurs de dispositifs anti-démarrage par éthylotest électronique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb