Communiqués de presse

Bilan des actions de prévention des dégâts de sanglier conduites par les lieutenants de louveterie

 
 
Bilan des actions de prévention des dégâts de sanglier conduites par les lieutenants de louveterie

Malgré le contexte particulier lié à la crise du coronavirus, les services de l’État, s’appuyant sur les lieutenants de louveterie, sont restés particulièrement mobilisés dans l’objectif de réduire les dégâts de sanglier faits aux cultures et aux prairies.

Il est rappelé que les lieutenants de louveterie sont nommés par le préfet et exercent leurs fonctions à titre bénévole. Ils sont les conseillers techniques de l’administration sur les problèmes posés par la gestion de la faune sauvage. Les chasses et battues administratives sont organisées sous leur contrôle et sous leur responsabilité technique. Ils interviennent également comme médiateurs et contribuent à prévenir ou apaiser les conflits associés aux dégâts de gibier.

Alors que la Haute-Saône a connu en 2019 une hausse des dégâts liés au sanglier, les opérations conduites par les lieutenants de louveterie ont été en forte augmentation au printemps 2020 sur les secteurs à enjeux, pendant la période de fermeture de la chasse du sanglier (1er mars - 31 mai).

Ainsi, entre le 1er mars et le 31 mai 2020 :

  • 16 arrêtés préfectoraux autorisant des tirs de nuit et une battue administratives ont été signés,
  • ils ont ciblé les territoires de 21 communes,
  • 35 sangliers ont été prélevés.

A titre de comparaison, 5 arrêtés avaient été pris sur la même période en 2019, conduisant au prélèvement de 5 sangliers.

Ces opérations étaient toutes motivées par la protection des productions agricoles.

Conduites en lien avec la fédération départementale des chasseurs, ces actions ce sont souvent accompagnées d’une incitation à renforcer les mesures de protections aux cultures (clôtures, répulsifs, ...).

Depuis le 1er juin, la chasse à l’affût et à l’approche est ouverte pour le sanglier. Les lieutenants de louveterie restent cependant mobilisés et pourront être amenés à intervenir dès lors que la situation le nécessitera.

L’objectif partagé par l’ensemble des acteurs demeure la baisse des populations de sanglier du département.

Pour voir ou télécharger le communiqué de presse :

> 20200617_Pref70_Action Louvetiers - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,55 Mb